Decide it yourself! Que faire soi-même et que déléguer?

youdecide

Decide it yourself! Que faire soi-même et que déléguer?

par Martha Rowsell

Tout musicien sait qu’il doit s’occuper de plus d’aspects de sa carrière qu’auparavant. Depuis l’arrivée des stations audio numériques (ou musique assistée par ordinateur) bon marché, des ordinateurs et d’internet, il est beaucoup plus facile pour les artistes de s’occuper de leur musique indépendamment. De nombreux artistes commencent leur carrière en étant leur propre manager, comme l’explique Steve Rennie dans son discours « Vous en rêvez, faites-le ». Il est possible que quelqu’un dans l’industrie vous remarque et vous propose de l’aide dans le futur. Vous pouvez cependant vous rendre compte que vous êtes plus heureux en contrôlant les choses vous-même sans avoir recours à une entreprise tierce pour vous aider. 

Mais cela ne veut pas dire que tous les musiciens veulent gérer leur carrière de cette manière. De nombreuses tâches en rapport avec la musique peuvent vous distraire du processus de création, vous ennuyer, être trop difficiles ou vous prendre trop temps, ce qui peut être fatal. Vous n’êtes probablement pas le seul à trouver ces tâches fatigantes, et c’est normal. De nouvelles entreprises ont pris conscience de ce besoin, et aident les musiciens d’une façon très différente des labels. L’objectif est le même mais vous, le musicien, avez plus de pouvoir et de droits qu’avec un label.


Ce que vous pouvez déléguer

millienals
Lesquelles de ces nouvelles entreprises devez-vous utiliser, et quelles tâches devez-vous leur confier ? Comme nous l’avons mentionné dans notre article concernant Gigstarter, la définition du DIY (faites-le vous-même) a récemment changé. Même si vous n’avez pas de label, vous n’avez plus à travailler 24/7 en effectuant toutes les tâches nécessaires pour vendre votre musique, y compris être manager, artiste, comptable, expert en RP et agent de réservation. L’entrepreneur Derek Sivers en est venu à une nouvelle définition : « Decide it Yourself » (décidez vous-même). Pensez à ce qu’un label pourrait faire pour vous, et organisez votre carrière de façon à ce que d’autres prestataires de services puissent vous soutenir aussi. Les tâches les plus importantes (sans compter l’écriture des morceaux) incluent :

  1. L’administration des droits d’auteur 
  2. La synchronisation
  3. La gestion des droits voisins
  4. La monétisation YouTube
  5. L’organisation de vos tournées
  6. Le financement participatif de vos albums etc.

Plutôt que d’être submergé par tout ce travail, les musiciens modernes ont le choix entre de nombreuses options pour déléguer ces différentes tâches, ce qui leur offrira plus de temps et d’énergie pour se consacrer à la musique. La liste de toutes les entreprises auxquelles vous pourriez faire appel serait trop longue, mais jetez un œil aux précédents articles de notre blog (grâce aux liens ci-dessus) pour vous donner une idée de l’assistance que vous pouvez recevoir.

 

Ce que vous devez faire vous-même

Malgré tout, vous pouvez et devez effectuer certaines choses par vous-même :

  1. Médias sociaux : Même les groupes les plus connus mettent personnellement à jour leurs comptes Facebook et Twitter. Nous en parlions déjà dans notre article sur la génération Y, mais il est important de rappeler que les jeunes fans du « millénium » ne veulent pas lire des mises à jour écrites par votre manager. Ils veulent que vous (l’artiste) postiez vous-mêmes sur vos comptes Instagram, Twitter, Tumblr ou Facebook, en incluant des statuts et des photos de votre vie réelle mais aussi vos opinions, vos coups de cœur, etc…  Hypebot vient de partager une super infographie réalisée par Tent Social. Elle fait la liste des formats que doivent avoir vos photos et mises à jour sur chacun des médias sociaux, pour que votre page ait un aspect professionnel. Il n’y a rien de pire que des images pixélisées, des polices de mauvaise qualité et des pages sociales dépassées avec seulement 2 abonnés. Il est temps de passer aux choses sérieuses ! Réveillez le designer qui est en vous ou demandez à vos amis ou connaissances de vous aider. Il est vital de faire des mises à jour régulières et de répondre personnellement aux commentaires.
  1. Construisez votre image : Votre présence sur les réseaux sociaux et vos décisions en coulisses sont toutes les deux très importantes. En tant qu’artiste, vous devez avoir une idée claire de la façon dont vous voulez organiser votre carrière. N’attendez pas qu’un label vous prenne sous son aile et vous transforme en quelque chose qui colle à sa propre image. L’industrie de la musique indépendante moderne vous permet de créer une identité dans laquelle vous croyez, qui représente votre musique et votre personnalité. Et bien évidemment il existe des tendances et des goûts que vous pouvez suivre pour vous aider à être apprécié ! L’approche DIY en musique vous donne la possibilité de créer une carrière personnalisée. Il n’y pas de « bon » chemin, vous pouvez choisir la direction que prendra votre musique, décider de votre expression musicale et comment votre argent sera gagné.
  2. Décidez de votre genre et tenez-vous à cela. Où voulez-vous vous positionner dans le monde de la musique ? Bien qu’il puisse être difficile de définir votre son, il est bon de rester dans un domaine qui vous convient – et même si cela veut dire innover dans ce genre. Pensez aux groupes avec lesquels vous aimeriez jouer, aux festivals auxquels vous voudriez participer, etc. Savoir cela à l’avance peut vous aider à aller dans la bonne direction et à prendre les décisions en conséquence.
  3. Utilisez des illustrations de qualité et créez des produits physiques. Assurez-vous que tous vos produits digitaux et physiques reflètent exactement votre identité et votre présence sur les médias sociaux. Une identité visuelle est la meilleure façon de montrer à vos fans qui vous êtes, et de les inviter à partager votre musique et à découvrir votre personnalité. Certes, vous pouvez engager quelqu’un si vous avez besoin d’aide pour le design, mais vous devez être certain que cette personne vous comprend parfaitement, qu’il s’agisse de votre musique ou de vos idées.

 

Ce qu’il est important de retenir est qu’il vaut mieux déléguer des tâches pratiques et administratives plutôt que les choix artistiques. Les entreprises ou autres consultants auront bien plus de faciliter à recueillir les royalties ou droits de publication que d’écrire une mise à jour qui parlera à vos fans. Il est cependant crucial d’avoir des connaissances dans tous les domaines de d’industrie musicale. La plupart des distributeurs, labels et managers seront de votre côté, mails ils ont également en tête de faire des bénéfices. Il y a beaucoup de « faux amis » dans ce milieu, comme nous l’avons récemment rapporté dans notre interview avec Stefan Teubner. Si vous connaissez et comprenez le milieu, et que vous utilisez l’aide des autres lorsque vous en avez besoin, vous devriez alors pouvoir vous concentrer sur la création de votre musique et de votre identité.