Musique pour la génération Y

millienals

Musique pour la génération Y

par Martha Rowsell

 

Tout musicien essaie constamment de construire une base de fans dévoués. La relation aux fans a cependant drastiquement évolué ces dix dernières années avec l’apparition d’internet et des médias sociaux. Les fans « du millénaire » (la génération Y) sont particulièrement intéressants à étudier, car ils ont grandi dans un univers musical complètement différent des générations précédentes. En 2012, MTV a mené une étude sur le fonctionnement de ces fans. Voici un résumé des conclusions de cette étude et de ce qu’elle préconise pour gagner le cœur des jeunes du XXIème siècle.

millienals

« Musique avec un grand M » : 7 points à prendre en considération

Comme le rapportent Hypebot et Viacom, l’étude de MTV a révélé 7 observations fondamentales sur les habitudes d’écoute de cette génération :

  1. Proximité : On attend des artistes qu’ils soient disponibles 24/7 sur les médias sociaux, en partageant des moments personnels avec les fans.
  2. Les artistes sont nos amis : 75% des jeunes fans racontent qu’ils ressentent une plus grande connexion avec les musiciens ouverts sur leur vie personnelle. 53% ont dit que plus un artiste partage d’informations en ligne, plus les fans se sentent proches de lui. Et 91% ne tiennent pas compte des défauts des artistes car ils les rendent plus humains et sympathiques.
  3. Informations quotidiennes : Les fans s’attendent à ce que les artistes utilisent les médias sociaux de la meilleure façon possible. Facebook est considéré comme la source d’informations la plus « officielle » pour les dates de concerts, les annonces, etc. alors que Twitter doit être utilisé pour donner des informations ponctuelles. Instagram permet aux fans de voir le monde au travers des yeux des artistes et Tumblr est considéré comme la plateforme la plus intime pour découvrir l’âme des artistes.
  4. Co-Création : Les fans veulent pouvoir travailler avec les artistes sur les réseaux sociaux, en faisant leurs propres parodies ou reprises et en recevant un retour de l’artiste.
  5. La musique en lecture aléatoire : 85% des jeunes s’accordent à dire « qu’il est plus cool d’écouter une large variété de genres plutôt qu’un seul ». Les fans ne sont désormais plus engagés dans des combats entre les genres (comme les « mods » contre les rockers dans les années 60) – il est plus probable qu’ils aiment de nombreux genres différents, datant de plusieurs époques, qu’ils enregistreront et partageront sur leurs comptes et playlists iTunes.
  6. Vendre ne veut pas dire « se vendre » : La génération Y comprend que les musiciens modernes ont besoin de différentes sources de revenus pour faire avancer leur carrière. Tant que la marque respecte l’image et l’intégrité de l’artiste, les initiatives commerciales sont acceptées et pas vues comme une « trahison ».
  7. Acheter de la musique est une forme de mécénat : Les enfants du millénaire ont grandi à une époque où ils n’avaient pas à payer pour écouter de la musique. L’industrie essaie aujourd’hui de s’adapter, en créant de nouveaux modèles qui intègrent les nouvelles technologies tout en continuant à assurer un revenu aux artistes. Les enfants du millénaire apprécient ce concept lorsqu’ils aiment suffisamment un artiste, mais 65% d’entre eux disent acheter de la musique uniquement par respect pour l’artiste, tout en pensant qu’elle devrait être gratuite. 81% d’entre eux disent que plus ils se sentent proches d’un artiste, plus ils ont de chances d’acheter ses album.

 

Qu’est-ce que cela veut dire?

Il est temps d’être authentique et généreux. Comme le rapporte MusicClout, ce n’est pas le moment de se retenir et d’être réservé. Les artistes passent parfois trop de temps à essayer d’être cool ou de gagner un maximum d’argent, alors que nous vivons une époque où  des interactions authentiques et une appréciation mutuelle permettent d’obtenir les fans les plus loyaux à long terme.

Comment y parvenir?

  1. Pas de spam : Les listes de diffusion et les médias sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr sont des moyens vitaux pour interagir avec les fans et leur faire connaître votre actualité et vos dates de tournée. Assurez-vous de garder une touche personnelle. Même si vous avez signé avec un gros label, continuez à écrire vos propres messages et restez aussi proche que possible de votre éthique artistique. Vous n’avez pas besoin d’un directeur marketing qui écrira tous vos statuts. Les fans ne sont pas dérangés par quelques fautes d’orthographe ou par des messages un peu étranges, tant qu’il s’agit de vos propres mots.
  2. Partagez du contenu : Comme l’indique l’étude faite par MTV, les fans modernes sont prêts à payer pour la musique par respect pour les artistes, et non pas parce qu’ils se sentent obligés de le faire. Il vous faudra donc gagner leur amour. Ne soyez pas avare, surtout au début de votre carrière. Vous récolterez les bénéfices plus tard si vous offrez des téléchargements, des vidéos ou des goodies gratuitsà vos fans. Cela les poussera également à partager votre musique avec leurs amis et vous aidera donc à gagner plus d’argent à long terme.
  3. Créez des expériences et des moments incroyables : Les fans modernes fonctionnent de façon très visuelle et personnelle. Tout le monde peut déjà regarder vos vidéos sur YouTube ou écouter votre musique en ligne, il vous faut donc offrir quelque chose en plus. Laissez vos fans se rapprocher de vous, vous rencontrer, passer du temps avec vous dans les coulisses et permettez-leur de documenter ces moments pour qu’ils les partagent avec leurs amis.  Faites l’effort de faire les choses différemment à chaque concert et personnalisez les expériences autant que possible. Offrez une variété de récompenses (par exemple des téléchargements ou des images) pour rendre l’expérience séduisante et unique. Si vous offrez une merveilleuse soirée à vos fans, ils s’en souviendront toute leur vie – souvenez-vous de l’expérience de Steve Rennie à son premier concert des Rolling Stones, il a tellement été impressionné qu’il est tombé amoureux du groupe et a décidé de travailler dans l’industrie musicale !

 

L’idée générale est d’être personnel et de devenir ami avec vos fans. Et pour cela, les médias sociaux facilitent les choses. Bien que la génération Y semble penser que la musique est gratuite par défaut, elle ne la respecte pas moins comme une véritable forme d’art, pour laquelle cela vaut la peine de dépenser de l’argent si elle est présentée comme il faut. Soyez authentique et généreux !