Qui nous sommes

iMusician est une start-up suisse qui offre aux musiciens tout ce dont ils ont besoin pour vendre, gérer et monétiser leur musique en ligne. Nous sommes une équipe internationale et passionnée de musique, et aimons à dire que notre but, c’est de vous débarrasser de la partie ennuyeuse du travail, pour que vous puissiez vous concentrez sur ce qui compte vraiment: faire de la musique !

Notre équipe compte six nationalités, 2 DJs, 3 gérants de label, une pianiste, une actrice et modératrice radio, un bassiste, tout cela sous la direction d’un directeur-général totalement dénué de goût musical, mais hey, personne n’est parfait ! Vous pourrez nous trouver au travail ici à Zürich, alors n’hésitez pas à passer nous dire bonjour si vous êtes de passage !

Sur ce site, vous pourrez en savoir plus sur notre histoire, notre équipe et les artistes que nous distribuons, ainsi que les services que nous offrons. Vous pouvez aussi tout simplement nous contacter par email si vous avez des questions.

Bref historique

En 2007 iMusician Digital est créé à Zürich pour répondre au déclin de l’industrie musicale.
Avec le recul, il est facile de pointer du doigt l’industrie pour son temps de réaction face à la crise; mais dès 2007, les chiffres indiquaient que le bon vieux CD n’était plus la solution.
Alors que les labels commençaient à souffrir de la crise, la situation était encore pire pour les musiciens. En effet, dans l’industrie musicale, les musiciens ne sont pas les clients des labels mais au contraire leurs fournisseurs. En cas de crise économique, les entreprises réduisent leurs coûts comme ils le peuvent et ce sont souvent les fournisseurs qui en font les frais. Dans le cas de la musique, ce sont donc bel et bien les musiciens qui ont subi le plus grand choc.

En 2007, Shigs Amemiya et Tobi Wirz ont donc décidé de créer un nouveau concept d’entreprise musicale avec deux lignes directrices:
1. Ne pas compter sur les ventes comme source principale de revenu 
2. Donner la priorité aux musiciens.

C’est ainsi qu’est né iMusician : un distributeur de musique en ligne, qui vend un service aux musiciens, pour un prix abordable. Le business model de l’entreprise fonctionne selon le principe de la « longue traîne », avec un processus automatisé au maximum, où le musicien est le « client » et les revenus principalement générés par les « frais d’entrée » du service. Une fois ces paramètres définis, le chemin est tout tracé.

En 2010, lorsque les artistes d’iMusician ont commencé à rentrer dans les charts en Suisse, cette petite start-up inoffensive mais dérangeante est devenue une vraie préoccupation pour les majors qui ont alors revu les règles d’entrée dans les charts afin d’en exclure les artistes d’iMusician. Mais ce n’est pas dans les habitudes de la maison de se laisser abattre : iMusician initie alors un recours collectif pour abus de position dominante contre l’IFPI et les grands labels. Ces derniers ont immédiatement trouvé un accord pour arrêter la procédure, préférant payer une amende de 3,5 millions de dollars (probablement plus de 4 millions avec les frais d’avocat) plutôt que de risquer un lynchage médiatique.

iMusician est arrivé à l’équilibre financier en 2012, une situation quasi-inédite pour une startup web, qui plus est dans l’industrie musicale ! Cette situation ne passa pas inaperçue auprès des investisseurs et des responsable de l’industrie. Aujourd’hui iMusician compte parmi ses actionnaires la banque cantonale de Zürich (ZKB) et son conseil d’administration est constitué de membres tels Joachim Schoss (fondateur de Scout24 et l’un des entrepreneurs les plus respectés d’Allemagne), Tim Renner (ancien DG de Universal Allemagne), Timm Degenhardt (CMO Sunrise) et Jost Wirz (président honoraire de WIRZ Group).

sales graph