6 excuses que vous vous trouvez pour éviter de répéter (et c’est bien dommage)

Venez-vous de vous promettre de répéter une fois par semaine avec votre groupe et de faire plus de musique durant votre temps libre ? Généralement, les aléas de la vie quotidienne mettent rapidement un terme à ces bonnes résolutions. Vous connaissez bien ces six excuses classiques pour ne pas répéter ? Nous avons préparé pour vous six astuces pour dire non à la procrastination et pour vous aider à trouver le lieu et le moment parfaits pour répéter, sous réserve que la taille de votre équipement le permette.

#1 Je vis en colocation et j’ai du mal à faire de la musique après le travail


Soyez proactif et demander à vos colocataires à quelle heure vous pouvez jouer sans trop les déranger. Si vous multipliez les petits boulots et que votre seul moment disponible pour répéter est la nuit, passez un accord. Si vous êtes franc et que vous vous adaptez à leur emploi du temps, ils comprendront et vous serez peut-être surpris. Certaines personnes adoreront s’endormir une fois par semaine au son d’un solo de guitare. En échange, bien sûr, assurez-vous d’être à leur écoute quand ils ont besoin d’un service… ou d’une place gratuite pour votre prochain concert.

#2 Ma moitié va me mettre à la porte si je joue le matin


Dites la vérité : lui avez-vous vraiment demandé ? Comme avec les voisins et les colocataires, le tact est essentiel pour l’harmonie avec votre partenaire. Si le temps presse, planifier une répétition du groupe le week-end ne devrait pas être source de conflit. Votre moitié sera peut-être même d’accord, surtout s’il ou elle est fan de votre musique. Après tout, il existe des façons bien plus désagréables de se réveiller. Certains d’entre nous préféreront certainement de la musique live à l’horrible sonnerie du réveil. (bruit)

 

#3 J’ai des enfants et je n’ai jamais de temps pour moi


Rentabilisez vos moments de liberté entre les sorties d’école, votre travail et les heures de sommeil. Pouvez-vous consacrer 20 minutes à la musique l’après-midi ou juste après le coucher des petits ? Si oui, faites-le ! Vous vous retrouvez fréquemment à tuer le temps durant les cours de natation ou les longs trajets en train ? Utilisez ces moments intelligemment. Rédigez de nouvelles paroles ou réfléchissez à des tonalités que vous pourrez tester plus tard lors des répétitions. Les excuses pour ne rien faire sont innombrables mais il en est de même pour les petites occasions de rester dans le rythme tous les jours.

#4 Mes voisins vont se plaindre


Faites-les profiter de votre talent. Osez les divertir (ou les importuner) en été. Parcourez votre quartier pour trouver des endroits en extérieur où vous pourriez répéter aux moments propices de la journée. Préparez-vous à recevoir quelques plaintes en raison du volume sonore mais c’est probablement le seul souci que vous rencontrerez. Avec un peu de chance, vous pourrez même réunir un petit groupe de fans bien heureux d’avoir un concert gratuit après le travail. Pourquoi donc ne pas profiter de cette opportunité improbable pour répéter encore plus ?

#5 J’ai promis d’aller à une soirée


Eh bien, allez-y ! Et, encore mieux, la prochaine fois organisez votre propre fête et surprenez vos invités avec un mini concert dans votre salon. Vous le savez, en tant que musicien, vous devez porter un soin tout particulier à votre réseau mais autorisez-vous de temps à autre à improviser. Jouez une chanson inédite à vos amis pour voir s’ils l’apprécient avant de la dévoiler en concert ou testez auprès d’eux ce nouveau numéro censé faire sensation sur scène. Dans l’univers des réseaux sociaux, il est toujours recommandé d’avoir quelques publications et partages supplémentaires. Vous pourrez aussi utiliser ces images de vous en privé pour susciter l’intérêt de vos fans.

6 Jouer dans la rue ou dans un parc ? Très peu pour moi!


Allez à la rencontre d’un public nouveau et répétez. Non seulement vous gagnerez en confiance en vous mais vous pourrez même récolter quelques euros. Vous n’avez même pas besoin de demander des dons si cela vous met mal à l’aise, concentrez-vous sur votre musique et profitez-en pleinement. Savourez ces moments de musique et observez les réactions des passants. Un petit geste ou une interaction amusante suffisent à rendre heureux.

Enfin, prenez vos marques et fixez-vous de nouveaux challenges, seul ou avec votre groupe

Adaptez-vous et tirez parti de toutes les situations, même si tout ne se passe pas exactement comme prévu. Plus vous vous lancerez de défis, plus vous gagnerez en flexibilité et en ténacité et plus vous serez en mesure d’improviser lorsque l’occasion se présente. Soyez inventif et trouvez du temps pour répéter malgré les défis quotidiens. C’est en forgeant qu’on devient forgeron et c’est ce qui distingue les musiciens médiocres des professionnels. Comportez-vous comme un vrai pro et vous en deviendrez un !

Abonnez-vous

Nous espérons vous retrouver très prochainement. Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez plus aucun article de notre blog!

Partagez

Articles similaires

Nouveautés chez Apple Music for Artists

| Blog Articles | No Comments

In this post, we’ll walk you through setting up your Apple Music for Artists profile and take a look at some of its key features.

3 Stratégies prouvées pour publier vos sorties pour les musiciens et les labels indépendants

| Blog Articles | No Comments

We’ll share three tested successful release strategies our Artist & Label Relations Managers use to release new music in today’s market.

Digital Audio Workstations for Beginners

Quatre stations audionumériques conseillées pour les débutants

| Non classé | No Comments

4 Logiciels de production pour débuter par Brandon Miller « Il s’avère souvent bien plus utile et productif d’opter pour un logiciel facile à prendre en mains afin de développer ses…

Pourquoi votre Carrière Musicale ne Décolle pas ?

| Non classé | No Comments

Il peut être difficile de comprendre ce qui nous empêche de connaître plus de succès dans notre carrière musicale.