Construire son home studio (1ère partie)

Construire son home studio (1ère partie)

HomerecordingLes progrès techniques constants ainsi que la réduction des coûts de production liée à la globalisation et à la délocalisation de la production du matériel informatique en Asie ou dans les pays émergents a conduit à une chute drastique des prix du matériel de studio. Les équipements numériques à bas coût ont remplacé presque partout les équipements analogues hors de prix et la performance des logiciels vient petit à petit à supplanter les performances matérielles. Ainsi, se construire son propre home studio n’a jamais été aussi bon marché. Dans ce contexte, quelle est la configuration minimale recommandée ?

 

La station audionumérique (DAW)

Sous l’appellation DAW (en anglais « digital audio workstation », i.e station de travail audionumérique), se cache le cœur d’un studio d’enregistrement moderne, à savoir, un ordinateur combiné à une carte son et un séquenceur comme Cubase ou Logic. L’ordinateur agit alors comme dispositif d’entrée et de sortie sons, comme source de sons (sons, instruments virtuels et sampler), studio de montage et comme centre de contrôle névralgique rassemblant toutes ces composantes pour produire le master.

 

 

Quel ordinateur choisir?

D’un point de vue purement matériel, la question du choix entre la marque Apple (hors de prix) ou un PC, n’a que peu d’importance, les deux systèmes sont très proches et possèdent même depuis quelques années le même processeur Intel. Le plus gros point de divergence réside dans le système d’exploitation. OS-X domine le monde d’Apple tandis que Windows 7 et 8 celui des PC. Mais s’attarder trop longtemps sur la question serait une perte de temps, ne nous laissons pas happer par les discussions bien souvent stériles entre afficionados de l’un ou l’autre des deux systèmes. Les propos sont plus souvent polémiques que basés sur des faits concrets. Le choix des composants équipant un PC est tout simplement plus grand, ce qui conduit à ces « conflits » dont parlent parfois les utilisateurs de PC. De mauvais composants sont tout simplement implémentés et assemblés entre eux. En achetant un ordinateur premier prix chez Aldi, on peut s’attendre à ce que la recherche de la production à moindre coût impacte d’une manière ou d’une autre la qualité. Qui souhaite se procurer un ordinateur haut de gamme, adapté à une utilisation en tant que station audionumérique a le choix entre a) s’acheter un mac b) construire lui-même son PC c) se laisser conseiller et se procurer un PC optimisé directement chez un constructeur spécialisé en pc audio. La question à se poser ensuite est celle de la mobilité. Avez-vous réellement besoin de vous déplacer avec votre appareil ou souhaitez-vous privilégier sa puissance? Un pc fixe est souvent plus puissant et possède plus de connexions et de possibilités d’ajout de matériel qu’un ordinateur portable mais sa mobilité est réduite. Dans tous les cas, il vous en coûtera au moins 800€, en dessous de ce prix, n’espérez rien de solide.

 

L’interface audio

Dans la plupart des cas, l’achat d’une carte son (=interface audio) de meilleure qualité s’avère nécessaire. Elles offrent une meilleure qualité audio, plus de sorties/entrées audio et une latence réduite. Des temps de latence réduits sont très importants. La latence exprime le délai entre l’entrée du signal et sa restitution par le système. Des temps de latence réduis sont très importants car ils permettent une prise de son de qualité, l‘enregistrement d’instruments virtuels et de voix sans distorsion/décalage notable. Des interfaces audio de bonne qualité proposent aussi des fonctions de mixage qui permettent de modifier le signal directement sur l’interface, avant son traitement et donc sans délais. Cela peut être d’une grande utilité lorsque l’on enregistre des instruments ou des voix. Plus le prix d’une interface audio est important, plus la qualité de la conversion AD/DA est bonne, plus les connexions sont nombreuses et performantes (WordClock, AES/EBU etc). En dessous de 120€, il ne faut pas escompter un résultat exceptionnel mais à partir de ce prix, le résultat est dans tous les cas correct.

Les logiciels

Le choix de logiciels de musique assistée par ordinateur est devenu pléthorique et les nouveaux venus n’ont rien à envier aux pionniers. Le fait est que les prix des programmes de MAO ont sérieusement diminué alors que les possibilités d’édition tendent vers l’infinie. Un de nos précédents articles donne un aperçu des principaux programmes de MAO. Mais changer son ordinateur en véritable instrument de musique, nécessite plus qu‘un logiciel de MAO, cela nécessite aussi quelques outils comme par exemple des instruments virtuels (un synthétiseur digital ou un échantillonneur). Et dans ce domaine encore, l’univers des possibles n’a pas de limite, allant des créations atmosphériques faites-maison d’Omnisphere, au tout en un de Nexus ou aux arrangements orchestraux d’époque d’EastWest.

 

 

Dans la deuxième partie, nous parlerons des autres accessoires indispensables à un home studio: In part 2, we will discuss more important parts of a home studio, including studio monitors, microhones, PreAmps, hardware instruments, and other basic equipment!