Se programmer soi-même ou engager un booker

Se programmer soi-même ou engager un booker

par Brandon Miller

“Jouer en live pour survivre”

Programmer des concerts et organiser des tournées, voilà un pan essentiel de la vie d’un musicien d’aujourd’hui. C’est une étape incontournable pour se faire connaître et gagner de l’argent. 

La destinyplupart des artistes indépendants font autant, voire plus de ventes en concert qu’ils n’en font en ligne ou en magasin, tout simplement parce que se rendre à un concert est une expérience unique pour les fans. En cause également, le téléchargement et le partage de musique gratuits, qui ont atteint une forme statu quo pour les auditeurs. Aller au concert d’un artiste dont on aime la musique reste souvent en mémoire, tandis que les passionnés aiment acheter les enregistrements de leurs spectacles. De nombreux fans gardent, voire collectionnent, les talons de leurs tickets d’entrée car ils revêtent pour eux un caractère nostalgique.

« Jouer pour survivre » est précisément la raison pour laquelle tant de groupes populaires d’hier se sont à nouveau réunis pour repartir en tournée. Ces groupes sortent un nouveau single, un album, des titres inédits ou un best-of de leurs enregistrements pour avoir une raison de partir en tournée, et non le contraire. Cela explique certainement pourquoi les pertes essuyées par Pomplamoose lors de leur dernière tournée ont tant fait parler d’elles dans le secteur. En effet, il ne faut pas partir en tournée juste pour partir en tournée : il faut le faire comme il faut pour, au moins, ne pas perdre d’argent.

Réfléchissez à votre objectif

Faire appel ou non à un agent -qu’on appelle couramment un « booker », dépend fortement de vos attentes. Engager un booker ne fera pas venir un public à votre concert par magie. Vous ne devriez songer à en engager un que si vous êtes sûr que votre prestation sur scène seule attire déjà beaucoup de monde. Vous devez par ailleurs avoir des objectifs bien précis en tête lorsque vous prévoyez, notamment, de partir en tournée ou de vous produire dans une salle de plus grande importance, travaillant exclusivement avec des agences de booking ou des organisateurs. Il y a de nombreuses façons de faire appel à ces agences. Vous pourriez engager un agent pour vous aider à programmer un ou plusieurs concerts, voire une série de tournées ; le mieux étant toujours d’établir votre stratégie globale plusieurs mois à l’avance.

Travailler avec un agent…

Soyez réaliste sur la situation de votre carrière musicale: il existe des agents de booking pour à peu près tous les genres de musique, de salle et de festival. Si vous recherchez un agent, soyez sûr que les contacts, les types de lieux et les circuits qu’il a à vous proposer répondent à vos besoins. Vérifiez son catalogue d’artistes sur le site internet de l’agence et essayez de savoir où jouent leurs artistes. Quel que soit l’agent, soyez honnête avec lui sur le nombre de billets que vous pensez pouvoir vendre à l’entrée de votre concert, sans exagérer. Engager un agent pourra vous être utile que si, et seulement si vous êtes réaliste

Une agence peut vous aider de mille manières, même si vous n’avez pas signé un contrat d’exclusivité avec eux, et même si vous n’êtes pas en mesure de remplir vous-même une grande salle. Nombreux sont les agents qui recherchent des groupes locaux avec une base existante de fans pour jouer en première partie de shows plus établis, lors d’une tournée par exemple. Jouer en première partie est une bonne manière d’attirer de nouveaux fans et de voir comment le milieu fonctionne de l’intérieur. Un booker peut également vous aider à combler vos lacunes lorsque vous vous programmez vous-même, ainsi que vous trouver des salles que vous n’auriez pas pu repérer tout seul. Enfin, cela peut vous aider à garantir un cachet pour votre concert.

…ou être votre propre agent

Programmer sa première tournée se fera au prix de beaucoup d’efforts, d’une bonne planification ainsi qu’une certaine ténacité, mais cela peut s’avérer très formateur, si ce n’est gratifiant pour tout musicien. Si vous programmez votre propre tournée, soyez sûr d’être aussi professionnel et naturel que possible lorsque vous communiquerez avec les coordinateurs de l’événement dans les salles où vous allez jouer. Ne prétendez pas être une agence dans vos e-mails. Essayez toujours de négocier avec l’organisateur un cachet garanti pour votre concert, ainsi qu’un repas et un endroit pour dormir après le spectacle.

Assurez-vous de logistiquement organiser votre tournée de telle sorte que tous les concerts se trouvent au maximum à trois heures de trajet des villes où vous jouerez. Plus la distance entre les concerts est longue, plus vous risquez de faire face à des contretemps comme être coincé dans les embouteillages, rater une correspondance, ou simplement être exténué par tant d’heures de voyage avec manque de sommeil à la clef parce que vous avez joué tous les soirs.

À quoi devez-vous faire attention

Lorsque vous signez un contrat avec un agent de booking, il est prudent de bien vérifier que vous avez toujours la possibilité de programmer vos propres concerts, et que vous n’êtes pas obligés de verser à l’agent un pourcentage des revenus tirés des concerts que vous auriez vous-même programmés. Vérifiez également le travail qu’il fait et assurez-vous qu’il vous trouve des concerts qui ont sens pour votre carrière et pour vos objectifs. Vous devrez vraisemblablement verser à votre agent une commission d’environ 20 % des recettes dégagées par votre concert. Quel que soit le type de show ou de spectacle que vous programmiez, il s’agira toujours d’un processus méticuleux qui sera d’autant plus couronné de succès par ceux disposant d’une expérience de travail de première main et de terrain. Lorsque vous atteindrez un niveau de carrière justifiant d’engager un agent, bien vous fera d’avoir précédemment programmé vos propres spectacles si bien que vous connaîtrez le boulot en long, en large et en travers, et serez certain que votre spectacle soit sous les feux de la rampe.