Enregistrements : 5 choses à faire… et 5 choses à éviter

 Enregistrements : 5 choses à faire… et 5 choses à éviter

 

Enregistrer sa propre musique peut être laborieux et prendre beaucoup de temps. Nous avions déjà partagé ici 5 conseils plus ou moins évidents sur comment réaliser sa première démo, mais la production d’un disque de niveau professionnel demande encore plus de rigueur.

recordingtips400

Jesse Cannon, auteur pour Hypebot et expert reconnu dans l’industrie musicale a listé les 10 choses à faire ou à éviter lors d’un passage en studio. Les  principaux points sont résumés ci-dessous :

 

A éviter:

  1. Ne perdez pas votre temps à travailler sur des idées sans avenir. L’adage anglais dit qu’on ne fouette pas un cheval mort. Cannon l’exprime ainsi « N’insistez pas sur des chansons qui ne touchent pas les gens. Au contraire, concentrez-vous sur les chansons que les gens ont envie d’écouter. »
  2. Ne sortez pas de démo. Le seul but des démos est de donner une idée générale de votre musique aux gens de l’industrie. Vous pouvez, au début de votre carrière, élaborer une démo très simple. Mais par la suite, avec l’accès généralisé aux stations audionumériques , vous n’avez aucune excuse si vos enregistrements sont en dessous des standards.
  3. Ne vous reposez pas sur l’histoire qu’il y a derrière une chanson. Tout le monde ne s’intéresse pas à l’histoire de votre groupe ; concentrez-vous, pour commencer, sur la qualité de votre musique.
  4. Choisissez votre studio avec précautions. Ne vous laissez pas séduire par un studio à l’allure professionnelle et reluisante… mais sans âme. L’environnement dans lequel vous travaillez doit vous correspondre. Au final, le résultat d’un enregistrement, même si il était réalisé dans votre chambre plutôt qu’en studio, sonnera mieux si la personne qui vous produit comprend votre musique.
  5. Choisissez votre producteur avec précautions. La même règle s’applique au choix du producteur. Ne choisissez pas un producteur parce qu’il est connu ou qu’il a travaillé avec des groupes célèbres. Essayez au contraire de penser à une personne qui fera du processus d’enregistrement un moment aussi agréable que possible, en vous permettant de produire le son que vous avez en tête.

A faire:

  1. Consacrez la majorité de votre temps à élaborer une chanson et non pas à l’enregistrer. Ce sont vos meilleures chansons que vous devez sortir, celles qui ont assez de profondeur et de qualité pour survivre à l’enregistrement et au vieillissement. Ne vous dépêchez pas d’enregistrer des chansons à moitié finies.
  2. Prévoyez les chansons à enregistrer. Soyez clairs sur vos objectifs avant de commencer à enregistrer. Combien de chansons voulez-vous enregistrer, dans quel ordre et quel résultat souhaitez-vous obtenir? Pensez aux différences entre EP et LP et aux possibilités qui en découlent. Assurez-vous de toujours garder des chansons en réserve pour d’éventuelles sorties futures ou pour remplacer des chansons qui ne fonctionneraient pas.
  3. Pour commencer, enregistrez-vous vous-même. Vous apprécierez d’autant plus votre temps en studio que vous serez familiers avec la manière dont sonnent vos enregistrements, et que vous aurez pu tester différentes idées chez vous. Vous vous sentirez plus à l’aise et donc plus créatif. Avoir accès à une station audionumérique à la maison peut donc s’avérer très utile.
  4. Réviser vos classiques et élaborez un mix de référence. Sélectionnez et rassemblez vos albums et chansons favorites et analysez-les. En déconstruisant vos albums préférés et en tentant d’extraire les éléments qui en font vos albums favoris, il vous sera plus facile d’expliquer à un producteur ce que vous recherchez.
  5. Soyez réaliste quant au processus d’enregistrement. Avant de commencer, assurez-vous d’être vraiment prêt financièrement et musicalement. Il est préférable d’attendre de l’être plutôt que de gaspiller du temps et de l’argent pour finir avec un résultat dont vous n’êtes pas satisfait. Ensuite, faites en sorte que les contrats nécessaires soient prêts. Que vous travailliez avec un label ou que vous payiez un producteur de votre propre poche, les termes de votre accord doivent être clairement établis avant d’entrer dans le vif du sujet.

Si souhaitez ajouter d’autres conseils ou commentez la liste ci-dessus, n’hésitez pas !