Music PR DIY Guide

Guide des RP : comment être son propre attaché de presse (2de partie)

Dans la première partie de notre guide des relations presse, vous avez pu découvrir les bases d’un communiqué de presse et de sa diffusion. Dans cette deuxième partie, nous abordons la seconde moitié du procédé : vendre son idée.

Votre email n’a pas reçu de réponse : que faire?

Vous avez terminé votre communiqué de presse, l’avez envoyé aux personnes adéquates, et contre toute attente, vous n’avez pas reçu de réponse de certains. Ne soyez pas découragé, cela arrive constamment, et particulièrement si c’est la première fois que vous faites ce genre de chose. Les RP sont un monde à part, qui privilégie les relations à long-terme. Dès lors, ils privilégieront les annonces de gens qu’ils connaissent déjà plutôt que des petits nouveaux. Sans oublier que les journalistes reçoivent des dizaines d’email par jour et qu’il faut dès lors qu’ils trient leurs informations. Si vous n’avez pas eu de retour de certains, le mieux est de faire un suivi. Voici quelques règles importantes à garder en tête afin de conserver de bonnes relations avec les journalistes.

L’art délicat du suivi des emails

La règle d’or, c’est d’envoyer un email dans les 3-4 jours suivant votre premier message. Néanmoins, assurez-vous de simplement demander s’ils ont bien reçu ledit email : ils l’ont certainement à quelque part, mais il vous faut également leur offrir quelque chose de plus : une interview exclusive, peut-être des informations supplémentaires sur votre tournée. Si votre première approche n’a pas attiré leur attention, essayez un autre angle d’attaque pour piquer leur intérêt. Si c’est votre première fois, n’hésitez pas à appeler les journalistes pour vous présenter afin de briser la glace. Certains journalistes préfèrent les emails, donc utilisez le téléphone avec parcimonie.

La règle cardinale : ne harcelez pas les médias

Règle numéro 1 : ne devenez pas une plèbe! De nombreux emails de relance et des coup de fils à répétition ont l’effet inverse de ce que vous voulez produire. Vous allez entamer votre image de marque et faire des médias votre ennemi. Au contraire, vous voulez jouer sur du long terme : relancez-les une fois ou deux, et laissez tomber. Les journalistes ont une raison de ne pas vous contacter, et de votre côté vous souhaitez gardez un bon contact avec eux. Admettez votre défaite sans gène : même si votre histoire peut paraître passionnante à vos yeux, cela n’est parfois pas pareil avec le journaliste et le lectorat.

 

Racontez une bonne histoire, et le reste suivra

Le conseil ultime : racontez une bonne histoire. Essayez de réfléchir objectivement à votre dossier de presse en y mettant des éléments qui attireront l’attention du public. C’est lui que vous visez. Mettez-vous à la place des médias et de votre lectorat cible en vous demandant quelle sera la meilleure histoire à raconter. Si vous avez des nouvelles surprenantes ou une histoire personnelle à partager, le reste découlera naturellement. Bonne pêche!

Merci d’avoir lu cet article! Nous espérons vous retrouver très prochainement.
Inscrivez-vous à notre newsletter et ne manquez plus aucun article de notre blog!




Partagez

Articles en relation

Tout ce qu’il faut savoir pour distribuer sa musique en ligne

| Blog Articles, Topic: Distribution, Topic: Tips | No Comments

Ce qu’il faut savoir pour vendre sa musique en ligne: tendances du marché, plateformes incontournables, infos pratiques (visuels, codes barre et ISRC etc.)